Quels sont les enjeux du numérique responsable ?

25/11/2019 Temps de lecture : 5 minutes.

Le numérique représente aujourd'hui 4% des émissions mondiales de gaz à effet de serre.

Quels sont les principaux enjeux du numérique responsable ?

Les principaux enjeux du numérique responsable sont de rendre le numérique à la fois bon pour l'humain et bon pour l'environnement. Un numérique accessible et éthique, libéré de tout superflu.

Le numérique représente aujourd'hui 4% des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Les prévisions amènent à une augmentation de 9% par an. Cela n'est pas soutenable dans un monde aux ressources finies et qui se dégrade à l'échelle humaine.

Comment nous contribuons dans notre activité professionnelle ?

Au sein de notre coopérative Fairness, nous proposons nos compétences de développeurs et de facilitateurs agiles pour une conception responsable d'outils web et mobile. C'est à dire des applications répondant aux besoins des utilisateurs tout en utilisant le moins de ressources possible.

En plus de l'économie d'énergie et donc l'économie financière (car moins d'équipements, moins de serveurs, etc ...), cela aide à ne pas créer d'obsolescence sur les terminaux (un site web devrait correctement fonctionner sur un téléphone âgé de 5 ans). Il faut réfléchir dès aujourd'hui à des outils résilients ET aidant les utilisateurs à plus de résilience.

Nous contribuons également bénévolement à diverses initiatives : Collectif conception numérique responsable, Réinventer le numérique avec la Fing, sensibilisations à travers le podcast Techologie et à travers des conférences sur l'impact environnemental du numérique notamment auprès d'étudiants et du mentorat de projets d'intérêts général avec l'association Latitudes.

Quelles actions mettre en place pour un numérique plus responsable dans son entreprise ?

Pour un numérique plus responsable en entreprise il y a deux pistes :

  1. Allonger la vie des équipements. Réparer, réutiliser, éviter le neuf. Car la production d'équipements neufs est l'impact le plus important sur l'environnement.
  2. Aller vers une démarche d'écoconception. Améliorer les outils existants ou le faire dans les nouveaux outils, en allégeant et en les rendant accessibles. Il ne s'agit pas seulement d'optimiser du code (cela est important mais n'a que très peu d'impact), mais réfléchir globalement sur une fonctionnalité, de l'idée à son déploiement sur les serveurs, et enfin, penser à sa maintenance (une fonctionnalité peut être gourmande si l'application est beaucoup utilisée) et à sa fin de vie.

Photo de Boudewijn Huysmans sur Unsplash